Le journal

L'interview Artisan : Jérémy

Présente-toi en quelques mots ?

Je suis Jérémy, j’ai 29 ans, j’ai le plaisir d’être ambassadeur d’Atelier Paulin aux États-Unis depuis Août 2017.

Comment l’envie de créer des bijoux est-elle venue ?

J’ai découvert Atelier Paulin via les médias, l’histoire et les projets m’ont tout de suite parlé et plu. La suite c’est faite naturellement, j’ai découvert la création de bijoux. L’envie m’est venue à mesure que j’apprenais.

Pourquoi le bijou ?

Le bijou est un symbole. On le porte pour son esthétisme ou la signification qu’il contient. J’aime les bijoux qui sont portés seulement pour la valeur  sentimentale qu’ils ont sans tenir compte du l’aspect financier.

Quel est la qualité première d’un artisan ?

Selon moi un artisan doit être polyvalent, notre gamme est composée de différent produits et il faut maitriser plusieurs techniques.  Il est très important de bien gérer son espace de travail aussi. 

La chose la plus importante à considérer pour avoir un résultat parfait ?

C’est de mettre de l’intérêt et de l’envie. Je travaille sur chaque pièce avec l’idée qu’elle est pour un de mes proches, avec l’espoir de le rendre heureux de le porter.

Tu travailles au contact des clients ; Qu’est-ce qui te plait le plus ?

Simplement eux. Les histoires, les émotions, les messages qu’ils cherchent à faire passer ou partager. J’ai beaucoup de plaisir à échanger nos clients.

imageblogjeremy.jpg

Quelles ont été tes motivations à rejoindre l’équipe Atelier Paulin ?

Elles ont été diverses. C’est une entreprise très dynamique avec beaucoup de projets, tout va vite. Le fait d'être au coeur d’une équipe et d'être multi-casquettes m’intéresse particulièrement. La qualité de la gamme m’a beaucoup plu aussi. L’ouverture de l’entreprise à l’international fut déterminante pour moi.

Ce que tu aimes le plus chez Atelier Paulin ?

La cohésion de l’équipe d'une part, le rapport avec la clientèle d'autre part et la possibilité de progression : mes missions à l'étranger par exemple. 

Comment Atelier Paulin se distingue des autres marques ?

Grâce à un mix subtil. Celui de l’artisanat et de la personnalisation à la demande.

Selon toi qu’est ce qui rend nos bijoux uniques ?

Le fait-main, naturellement aucun bijou ne sera le strict semblable d’un autre. On peut en plus choisir le message, la matière, la couleur, la taille.

Un prénom, un mot, une histoire… Des anecdotes ?

En Suisse, un monsieur pourtant fort sympathique m’a demandé un bracelet “Darth Vader” pour lui. Il a été satisfait et a commandé un bracelet “Skywalker” pour son associé. J’ai aimé cet attachement aux personnages. C'était intéressant de façonner des pièces pour une clientèle masculine.

Une histoire unique ?

Cette dame aux États-Unis, qui était venue lors de notre premier trunkshow à New York City, elle était tellement satisfaite qu’elle a demandé à être contacté pour les futurs événements dans ce magasin. Depuis, elle est venue à chaque occasion, avec une amie ou sa fille. C’est très plaisant !

Atelier Paulin en un mot ?

Plaisir

Et toi, quel mot choisirais-tu pour un bijoux ?

Pour offrir, je choisirais “Je t'aime” le classique. Ou “contigo” pour la poésie derrière ce mot.

J’ai une broche “cowboy”. Outre une raison personnelle, j’aime autant l’image des ces personnages dans les films, que la véritable vie qu’ils ont connue. Un voyage proche de la nature dans de grands espaces.

Raconte-nous ton expérience à New York…

Avant New York, j’ai travaillé à Paris, Londres et Genève qui ont été de très belles expériences. Je pense que New York sur certaines facettes n’a pas d’égale si l’aventure est vécue pleinement, c’est un rythme incroyable avec des possibilités multiples.

Y voyager ne suffit pas pour prendre la mesure de cette ville, il faut y vivre. 

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre